Casse moteur ou (Comment se brouiller avec son garagiste...)

Discussions: assurances automoto, constat, accident responsable, formule tiers ou tous risques, achat et vente de véhicule d'occasion, par réseau de concessionnaires, garagistes ou annonces entre particuliers, bonus-malus, vice caché, revente, expertise auto...
Règles du forum
Ce forum accueille les discussions suivantes: assurances automoto, constat, accident responsable, formule tiers ou tous risques, achat et vente de véhicule d'occasion, par réseau de concessionnaires, garagistes ou annonces entre particuliers, bonus-malus, vice caché, revente, expertise auto...

Casse moteur ou (Comment se brouiller avec son garagiste...)

Messagepar Dinan » Sam Jan 09, 2010 12:09 am

Bonjour Tous,

Je parcours depuis quelques jours ce forum riche en (r)enseignements.

J'aurais souhaité connaître vos avis suite à une (més)aventure (peut-être atypique ?) qui vient de m'arriver (Gardons le sourire !...) :)

J'ai acquis un Toyota fin de l'été 09 auprès d'un particulier .

La première semaine d'octobre 09, par soucis de sécurité, j'ai demandé à mon garagiste de contrôler l'état général de celui-ci.

Diagnostic porté sur sa facture : Courroie/galet de distribution et pompe à eau à remplacer (entre autres).
Nota : La courroie n'avait que 40.000 km mais arrivait au terme de sa durée de vie de 5 ans prévue par le constructeur (expiration : mi-novembre 09 - d'après la facture de l'ancien propriétaire).

La première semaine de décembre, afin de faire réaliser ces travaux, je programmais un RVS avec le garage pour mi-janvier 10 seulement, car le garage était complet ! (pas de place avant les fêtes).

Une semaine après, mi-décembre 09, (je n'avais parcouru que 60 km), voulant reprendre mon véhicule, plusieurs voyants restaient allumés en permanence : ceinture, charge batterie, frein de stationnement, niveau liquide de refroidissement (après vérification ce dernier était pourtant correct). Une vraie guirlande de Noël !

Après accord téléphonique de mon garagiste j'amenais mon véhicule jusqu'à chez lui (distant de 10 km de mon domicile) avec ces mêmes voyants allumés.

Mon garagiste, après signature de l'ordre de réparation, (pensant peut-être qu'il n'en aurait pas pour bien longtemps ?), prenait aussitôt le véhicule en charge (c'est gentil !) et recherchait l'origine de la panne en procédant à une série de démarrage/arrêt moteur.
Au 4ème redémarrage, un fort claquement se faisait entendre et le moteur s'arrêtait.

Pour rechercher, cette-fois, l'origine de la panne mécanique mon garagiste, après démontage, constatait la rupture de la courroie de distribution due au grippage du galet-tendeur.
Cette rupture a entraîné la casse, en deux parties, de l'arbre à came et peut-être d'autres dégâts qui restent, aujourd'hui encore, à déterminer et à chiffrer.

Au jour de "l'incident" (mi-décembre 09) mon véhicule n'avait alors parcouru que 220 km depuis le premier contrôle du garagiste (première semaine d'octobre).
La date du remplacement de la courroie avait "expiré" de 30 jours !

Si lors du premier contrôle (en octobre, je le rappelle) et dans sa mission de conseil, mon garagiste avait bien noté sur sa facture de prévoir le remplacement de la courroie de distribution, son constat avait été fait sans démontage du cache et sans examen de celle-ci (j'étais présent lors du contrôle et avais dû lui communiquer la date du dernier remplacement en reprenant la facture de l'ancien propriétaire).

Si un démontage avait eût lieu, ce qui n'a pas été fait, un simple examen visuel de l'état de cette courroie, aurait probablement permis de mesurer l'ampleur du degré d'usure et d'apprécier l'urgence de son remplacement.

Aujourd'hui, mon garagiste refûte toute responsabilité dans cette avarie et refuse d'avoir à supporter le coût de la remise en état de mon véhicule.
Peut-être serait-il à la limite d'accord, m'a t'il dit, à me consentir un... rabais commercial ! :shock:

A la lecture de vos différents posts je me suis déjà fait une opinion sur le sujet mais j'aurais souhaité aussi connaître vos réactions.


PS : A ce propos, les professionnels de la réparation automobile ne sont-ils pas couvert par une assurance (genre RC Pro. peut-être, ou...?) qu'ils ont contracté pour se protéger contre le risque de dommages qu'ils peuvent provoquer sur les véhicules qui leur sont confiés ?...

Merci.
Dernière édition par Dinan le Sam Jan 09, 2010 8:57 am, édité 2 fois.
Dinan
 
Messages: 11
Inscription: Jeu Jan 07, 2010 5:22 pm


Messagepar Bw's R1 » Sam Jan 09, 2010 8:54 am

Où est la responsabilité du garagiste?

Il vous a dit de changer la courroie et vous ne l'avez pas fait assez vite... Pourquoi serait-il en faute?

Je ne suis pas expert mais c'est comme ça que je le vois
Bw's R1
 
Messages: 21
Inscription: Mar Juin 24, 2008 5:39 pm

Messagepar Jeanmi » Sam Jan 09, 2010 9:28 am

Oui, mais !
Ce professionnel établi un premier diagnostic où il informe bien le propriétaire qu'il est nécessaire de faire changer la courroie de distribution.
Vous prenez un RDV, mais une autre panne intervient entre temps. Le fait que plusieurs voyants s'allument peut provenir de l'alternateur qui ne charge plus.
Quoiqu'il en soit, vous avez laissé un véhicule roulant, fonctionnant parfaitement au niveau moteur.
Le fait de démarrer plusieurs fois le moteur est une grave erreur puisque la distribution était à faire; en effet, le fait de démarrer sollicite fortement la courroie; avec plusieurs démarrage, la responsabilité du garage peut être engagée car il n'a pas pris de précaution alors qu'il savait que la courroie était à faire...
Par principe, en tant que gardien du véhicule, il est bien responsable des dommages au moteur puisque le véhicule est arrivé roulant...
Avez vous une protection juridique ? Si oui, faites une déclaration pour avoir l'aide d'un expert qui devra mettre en cause le garage pour l'expertise contradictoire du véhicule qui doit absolument rester en l'état pour l'instant...
Si vous n'avez pas de PJ, passez par problemauto.com pour avoir un expert proche de votre secteur.
Dans ce genre de cas, la distribution + pompe à eau restera de toute façon à votre charge (c'est normal); par contre, les conséquences de la casse devront être pris en charge par l'assureur du garage ou le garage lui même.
Ne tardez pas à prendre votre expert et demandez au garage de ne plus toucher la voiture pour l'instant...
Jeanmi
 
Messages: 6882
Inscription: Sam Aoû 02, 2008 5:53 pm
Localisation: Nord bourgogne

Messagepar Dinan » Sam Jan 09, 2010 10:33 am

Bonjour Jeanmi/Tous,

Merci pour votre réponse Jeanmi.

Le démontage et le premier constat des dommages (casse de l'arbre à came) s'est déroulé devant mon expert missionné par ma PJ et devant un autre expert missionné par... le vendeur.

Pourquoi missionné par le vendeur ?
Parceque j'ai actuellement un dossier PJ en cours avec ce dernier pour un litige concernant l'état général du véhicule (autres points hors moteur) !...

C'est donc les mêmes experts qui étaient intervenus une première fois, de façon contradictoire, qui ont été missionnés à nouveau...
Pour la casse moteur aucun expert représentant le garagiste n'était présent lors de la réunion (j'ai attiré l'attention de ma PJ sur ce fait).

A l'issue de la réunion et afin d'évaluer les dommages, mon expert a demandé au garagiste de réaliser un devis de réparation (ce point est noté sur le dernier C.R.). Je doute que le devis puisse être établi sans aucun démontage !...
Si démontage il y a, sans expertise contradictoire, quelles seront les conséquences ?...

Mon garagiste, en qualité de professionnel aurait (peut-être ?) pu faire un rapprochement entre des voyants allumés qui ont (peut-être ?) une relation avec des accessoires comme la pompe à eau ou l'alternateur, si ceux-ci sont entrainés par la même courroie, mais je ne suis pas mécano.
(pour les ceintures et le frein de stationnement, je ne vois pas le rapport.)
Edit : Comme le dit jeanmi, le fait de "tirer" une succession de fois sur le démarreur dans un court intervalle de temps, n'a certainement pas arrangé la chose.

Edit :
Bw's R1 a écrit:Où est la responsabilité du garagiste?

Il vous a dit de changer la courroie et vous ne l'avez pas fait assez vite... Pourquoi serait-il en faute?


Je ne l'ai pas fait assez vite (même pas fait du tout) vous avez raison, la preuve est là !
J'avais tout de même pris RVS début décembre avec ce même garage pour le faire faire. L'agenda du garagiste était complet jusqu'au 11/01 !...

- Si le garagiste était au courant de la vétusté de la courroie (sans l'avoir pourtant vérifié visuellement...relisez mes propos) et devant l'urgence de ce remplacement (elle est effilochée et il manque des dents), il aurait pu attirer mon attention pour que je ne reparte pas avec mon véhicule et que je laisse sur place, le temps de la changer lors d'un créneau dans son emploi du temps, non ?...



*
Dinan
 
Messages: 11
Inscription: Jeu Jan 07, 2010 5:22 pm

Messagepar M_o_n_s_i_e_u_r Q_U_E » Sam Jan 09, 2010 1:47 pm

et apres avoir fait cette expertise avez vous une idee plus precise de la responsabilite du garagiste?

a noter qu'un garagiste n'a pas forcement besoin d'un expert pour se defendre puisque dans la majorite des cas l'expert demande conseil au representant de la marque pour determiner les causes d'une panne....
"le vice doit être caché, ne doit pas avoir été porté à la connaissance de l'acheteur avant l'achat et doit être antérieur à la vente et devait de ce fait exister ou être sur le point de se déclarer au moment de la vente"
M_o_n_s_i_e_u_r Q_U_E
 
Messages: 2127
Inscription: Jeu Oct 25, 2007 4:43 am

Messagepar Jeanmi » Sam Jan 09, 2010 3:10 pm

Le rendez a été pris et on pourrait reprocher au garage de ne pas vous avoir prévenu par écrit qu'il y avait un gros risque de casse (manquement à l'obligation de conseil).
Ensuite, il revient vers vous pour les voyants allumés et se permet de démarrer plusieurs fois le moteur pour trouver l'origine du problème (quel relation entre la panne et le fait de démarrer plusieurs fois ???? ).
Vous indiquez qu'une permière expertise a eu lieu avec un expert du vendeur; est ce que le garage a signé la feuille de présence ? Le problèlme de le courroie a t il été évoqué ? Les carters de distribution déposés et les constatations faites et notifiées sur un procès verbal ?
Si oui, cette première expertise est donc bien contradictoire puisque toutes les parties étaient présentes ou représentées.
Maintenant, il faut effectivement ouvrir en déposant la culasse pour voir l'ampleur des dégâts; coup de chance, le véhicule était à l'arrêt, donc cela devrait être limité...
Il serait quand même bien que votre expert demande au garage de faire une déclaration pour que l'expert missionné par l'assureur soit présent à l'ouverture du moteur ou lors du prochain examen...Voyez cela avec lui pour éviter toute contestation ultérieure toujours possible...
Jeanmi
 
Messages: 6882
Inscription: Sam Aoû 02, 2008 5:53 pm
Localisation: Nord bourgogne

Messagepar Dinan » Sam Jan 09, 2010 5:04 pm

Bonsoir,

M_o_n_s_i_e_u_r Q_U_E a écrit:et apres avoir fait cette expertise avez vous une idee plus precise de la responsabilite du garagiste?

a noter qu'un garagiste n'a pas forcement besoin d'un expert pour se defendre puisque dans la majorite des cas l'expert demande conseil au representant de la marque pour determiner les causes d'une panne....


Mon expert estime que la responsabilité du professionnel est engagée puisque le véhicule se trouvait sous sa garde.

L'expert du vendeur, n'a fait que constater. Même s'il a participé au démontage et a signé le C.R de réunion, celui-ci n'a pas pris part au débat qui a suivi puisque étant représentant du vendeur il n'avait rien à se reprocher.

Le garagiste crie haut et fort qu'il ne peut être rendu responsable des dommages et a signé le C.R. d'expertise.

Pour ma part, sur la responsabilité du garagiste, je ne peux avoir qu'une opinion qui m'est tout a fait personnelle et par conséquent très subjective mais qui va, bien évidemment, dans le sens de mon expert. Comment pourrait-il en être autrement ?...

Dans ces conditions qui a tort et qui à raison ? Ce n'est pas une expertise (qui ne fait que constater des faits) qui peut le dire.
Dernière édition par Dinan le Sam Jan 09, 2010 6:04 pm, édité 1 fois.
Dinan
 
Messages: 11
Inscription: Jeu Jan 07, 2010 5:22 pm

Messagepar Dinan » Sam Jan 09, 2010 6:02 pm

Mes réponses (en rouge) sont dans le post de jeanmi.
J'espère que néanmoins vous pourrez me lire !

Jeanmi a écrit:Le rendez a été pris et on pourrait reprocher au garage de ne pas vous avoir prévenu par écrit qu'il y avait un gros risque de casse (manquement à l'obligation de conseil).

Tout dépend où l'on se place jeanmi !
Si l'on prend la place du garagiste : Celui-ci sous-entend qu'il m'avait informé par écrit en octobre (sur sa facture de contrôle) que la courroie était bonne à remplacer (prévoir courroie de distribution + pompe à eau).


Ensuite, il(je) revient(s) vers vous(lui) pour les voyants allumés et se permet de démarrer plusieurs fois le moteur pour trouver l'origine du problème (quel relation entre la panne et le fait de démarrer plusieurs fois ???? ).
Il avait probablement ses raisons ?... il "tripotait" les fusibles et allait voir du côté de la courroie d'alternateur, moteur en marche c'est peut-être un peu dangereux.

Vous indiquez qu'une permière expertise a eu lieu avec un expert du vendeur; est ce que le garage a signé la feuille de présence ?
Non, pas à la première expertise. Le garagiste n'était pas concerné par les points litigieux qui m'oppose au vendeur.

Le problèlme de le courroie a t il été évoqué ?
Non, pas à la première expertise, parceque l'objet de ma réclamation ne portait pas sur la courroie de distribution que je savais bonne à remplacer.

A noter cependant : Avant démontage les experts ont demandé au garagiste de démarrer (2 fois !) le véhicule pour (bien ?) constater qu'il ne démarrait pas !... (histoire d'arranger la mécanique).
Après vidange, le premier démontage a consisté à déposer le carter inférieur pour vérifier l'intégrité du vilebrequin (Constat : Pas de dommage visuel sans dépose de ...(illisible)... et de coussinets du bas moteur).


Les carters de distribution déposés et les constatations faites et notifiées sur un procès verbal ?
(Lors de la deuxième expertise : Oui).
La constation écrite (carter de distribution déposé) est notifiée au C.R. elle ne porte que sur les éléments visibles sans autres démontages

(Constat : arbre à came cassé en 2 au ras du cylindre 1 côté distri. + premier palier cassé côté distri.).

Si oui, cette première (deuxième) expertise est donc bien contradictoire puisque toutes les parties étaient présentes ou représentées.
Sauf l'expert du garagiste... mais a-t'il besoin d'être représenté par un expert le garagiste, s'il est lui-même présent et professionnel de surcroît ???

Maintenant, il faut effectivement ouvrir en déposant la culasse pour voir l'ampleur des dégâts; coup de chance, le véhicule était à l'arrêt, donc cela devrait être limité...
(Hum ! sauf les essais de démarrage répétés).

Il serait quand même bien que votre expert demande au garage de faire une déclaration pour que l'expert missionné par l'assureur soit présent à l'ouverture du moteur ou lors du prochain examen...Voyez cela avec lui pour éviter toute contestation ultérieure toujours possible...

Que voulez-vous dire :
Que l'ouverture du moteur se fasse de manière contradictoire ?
Mais avec quels experts ?
Dinan
 
Messages: 11
Inscription: Jeu Jan 07, 2010 5:22 pm

Messagepar Jeanmi » Dim Jan 10, 2010 10:16 am

A partir du moment où le garagiste était présent et a signé le procés verbal d'expertise, la réunion est réputée contradictoire puisqu'il était présent; il n'est pas obligé d'être assisté d'un expert puisqu'il est lui même professionnel.
Par contre, si il fait une déclaration à son assureur, celui ci va vouloir peut-être refaire une expertise...
Concernant l'avis de votre expert, je suis tout à fait d'accord avec lui; le pro ayant en garde le véhicule, il est de toute façon responsable.
Il savait que la courroie était bonne à changer, il l'a d'ailleurs écrit, vous a donné un rendez vous pour l'échange.
Quand je dis qu'il ne vous a pas informé, il auraît dû insister sur les risques importants de casse de la courroie en indiquant avec une formule "risque de casse important-immobilisation impérative du véhicule"...
Là, vous étiez informé des risques; vous aviez le choix d'arrêter la voiture en attendant son RDV ou d'aller voir ailleurs pour faire faire la distribution rapidement.
Pour moi, il y a un manquement à l'obligation de conseil, sans parler des coups de démarreur à la seconde panne, du grand n'importe quoi !
On ne contrôle pas un alternateur ou la courroie en faisant tourner le moteur, sauf pour contrôler que l'alternateur charge ou pas, mais cela se fait avec un voltmétre....
Bref, à mon avis, pour être carré, il faut que votre expert mette en cause officiellement le garage par lettre RAR en lui demandant de faire une déclaration à son assureur, pour réclamer la prise en charge des réparations, hors distribution qui reste de toute façon à votre charge.
Le démontage peut être contradictoire, mais cela n'a plus vraiment d'importance maintenant; votre expert peut demander la préparation à la dépose de la culasse (dépose des accessoires, des vis de culasse sauf une,...) pour que celle ci soit faite devant tout le monde (votre expert et celui du garage (celui du vendeur n'a rien à voir la dedans et ce problème semble réglé, non ? ).
Jeanmi
 
Messages: 6882
Inscription: Sam Aoû 02, 2008 5:53 pm
Localisation: Nord bourgogne

Messagepar Dinan » Dim Jan 10, 2010 11:20 am

Bonjour jeanmi/Tous,

Merci jeanmi de votre avis et d'avoir pris le temps à me répondre. :D

Quand je dis qu'il ne vous a pas informé, il auraît dû insister sur les risques importants de casse de la courroie en indiquant avec une formule "risque de casse important-immobilisation impérative du véhicule"...


Je suis d'accord avec vous sur le fond.
J'en discutais encore hier avec un professionnel de l'automobile qui me disait que dans les garages ils ne contrôlent jamais visuellement l'état des courroies de distribution (faute de temps) !...
Ils s'appuient essentiellement sur le carnet d'entretien (quand il existe), sur les factures des anciennes réparations ou sur les dires de leurs clients.
Je comprends que l'accès à la courroie de distri. de certains véhicules soit parfois "acrobatique" et demande du temps de démontage mais là, dans mon cas, lors de l'expertise, j'ai été particulièrement déconcerté de la vitesse et de la facilité de dépose du carter de distri. ! (4 vis et 5 minutes de temps... et la courroie était visible !!).
C'est en effet regrettable que lors du 1er contrôle mon garagiste n'ai pas pris ces quelques minutes, par principe de précaution, pour vérifier attentivement l'état de la courroie qui était peut-être déjà mal en point.
Dinan
 
Messages: 11
Inscription: Jeu Jan 07, 2010 5:22 pm


Suivante

Retourner vers Assurance, vente, vice cachés, responsabilité professionnelle des garagistes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron

Notre site Forum entraide auto-moto est listé dans la catégorie Automobile : Forum auto de l'annuaire Conference referencement Google